Semaine : 9h à 17h. Weekend : 14h à 17h

Balbuzard pêcheur – Pandion haliaetus

  • Home
  • Balbuzard pêcheur – Pandion haliaetus
27 Jan

Ce rapace a une large aire de répartition, on le retrouve partout dans le monde sauf aux pôles. C’est un oiseau très spécialisé, il se nourrit uniquement de poissons. Il les capture en les attrapant proche de la surface de l’eau des lacs, des rivières et des fleuves, des eaux côtières et des eaux saumâtres des estuaires.

Particulièrement adapté à ce type de technique de pêche, le Balbuzard possède un plumage dense et épais, des pattes puissantes et des serres longues, très incurvées et aiguisée. Les écailles de l’intérieur des doigts sont en forme de mini crochet. Afin de saisir ses proies glissantes, il oriente ses doigts en les positionnant 2 à l’avant et 2 vers l’arrière. De cette façon, le poisson est maintenu de manière efficace grâce au système antidérapant des écailles du dessous des doigts et à l’orientation de ceux-ci. Quand il reprend son essor après une capture, il oriente le poisson tête en avant afin de réduire la résistance au vol.

En France métropolitaine, cet oiseau avait disparu au cours du 19ème siècle et il ne restait que 3 couples en Corse. Puis en 1984, un couple est découvert en forêt d’Orléans qui ne donne aucun jeune à l’envol cette année-là. L’implication de protection du couple et du nid par une association de protection de la nature, permettra au couple de donner 2 jeunes à l’envol en 1985. En 2019, on dénombre 87 couples en France, Corse comprise, dont 59 en France métropolitaine.

La population européenne passe l’hiver en Afrique excepté les Balbuzards méditerranéens dont ceux localisés en Corse. C’est vers la fin août que débute la migration et les oiseaux reviennent en avril.

Logo

À Propos

Le musée

Contactez-nous !