Les paradisiers

27 Jan

Paradisier ou oiseau de paradis, désigne en français les espèces de passereaux de la famille des Paradisaeidae. Cependant, au fil des changements des systèmes de classification, ce nom regroupe aussi des espèces qui ne font plus partie des Paradisaeidae. Actuellement, cette famille comprend 42 espèces.

Sur les 42 espèces, 38 sont originaires de Nouvelle-Guinée et des Îles environnantes ainsi que les Îles Moluques. 4 espèces vivent en Australie.

Leur morphologie est très proche de celle des corvidés (corbeau, corneille, choucas…). Leur taille varie de 15 cm pour le Paradisier royal (Cicinnurus regius) à 110 cm pour le Paradisier fastueux (Epimachus fastuosus).

Les mâles des deux tiers des espèces arborent un plumage chatoyant et très ornemental, alors que les femelles possèdent un plumage plus discret dans les teintes brunes. Les espèces présentant une différence entre mâle et femelle sont polygames.

Durant la période de reproduction, les mâles réalisent des parades nuptiales spectaculaires et très ritualisées où ils se mettent en scène, soit en groupe de plusieurs mâles, soit seul dans un espace qu’ils nettoient et aménagent pour la danse nuptiale. Les femelles assurent seules l’incubation et l’élevage des jeunes. Les espèces où mâle et femelle présentent le même plumage, elles sont monogames et assurent l’élevage des jeunes.

Selon les espèces, les paradisiers se nourrissent de fruits et/ou d’insectes.

Logo

À Propos

Le musée

Contactez-nous !